Dans ce balado, Paul Zanazanian, professeur associé au Département d’études intégrées en éducation de l’Université McGill, parle de ses travaux de recherche sur la conscience historique et les dynamiques intergroupes entre les communautés francophone et anglophone au Québec, de l’enseignement du programme d’histoire au Québec, et de la quête de vitalité de la part de la communauté d’expression anglaise.

About the author

Paul Zanazanian est professeur associé à l’Université McGill, spécialisé dans plusieurs domaines, dont le développement communautaire, la diversité ethnoculturelle, l’éducation, l’histoire, le patrimoine et les questions d’identité. Ses travaux de recherche sont variés et interdisciplinaires, et s’inscrivent dans le contexte québécois avec une attention particulière portée à la minorité historique anglophone de la province.  

Son expertise comprend la conscience historique, les dynamiques intergroupes entre francophones et anglophones, ainsi que la vitalité de la communauté anglophone. Cela lui permet d’apporter un regard spécialisé sur les enjeux liés à la connaissance de l’histoire, à la construction communautaire et à l’identité dans des sociétés aussi complexes que celle du Québec. 

En tant que professeur, son travail revêt une dimension importante de justice sociale. Il développe des stratégies visant à surmonter les obstacles qui entravent les droits et libertés fondamentaux, la dignité humaine, l’authenticité, ainsi que toutes les formes de coopération contribuant à l’amélioration de la qualité de vie collective à l’avenir.